Une saga familiale du luxe parisien

Cuisinier de formation, Alfred Prunier, quitte sa Normandie natale pour Paris. Il occupa une place dans un bistrot parisien qui lui fit découvrir huîtres et vins. Il ouvrit son premier restaurant en 1872 rue d'Antin. Naturellement, sa spécialité était les huîtres. Un déménagement rue Duphot permettra l'embellie de la saga familiale. Les relations de Mme Prunier avec l'aristocratie russe lui permirent de faire connaître le restaurant au tout Paris. La demande fut telle qu'ils déménagèrent dans la même rue pour un restaurant plus grand.
En 1898, le fils, Emile, prend la succession de son père à son décès. La révolution de l'entreprise est lancée. La fréquentation du lieu, déjà réputé, ne cesse de grandir et les grands ducs russes accompagnés de leurs officiers l’incitent à proposer du caviar en l'important. Le restaurant sert alors huîtres et caviar à chaque repas. Son exigence et son envie de proposer des produits frais et de qualité l'amènent à étoffer son offre : désormais il est possible de déguster du poisson frais au restaurant mais aussi de l'acheter dans la boutique contiguë. Il va jusqu'à proposer des poissons vivants livrés à domicile. Sa réputation est telle qu'il devient le fournisseur des restaurants et hôtels français et européens. La dimension internationale débute. La pêche avait lieu avec sa propre flotte de chalutiers, il disposait également de ses parcs à huîtres.

Dans les années 20, grâce à une rencontre qui s'avèrera décisive, Emile Prunier décida de se lancer dans la production de caviar sur les rives de la Garonne. Il s'associa avec Alexender Scott, un fin connaisseur des esturgeons et du caviar. Ils créèrent ensemble neuf sites de conditionnement au bord de la Garonne, la Gironde et la Dordogne. A l'époque, la pêche de l’esturgeon sauvage était légale ! Ce fut une révolution, le seul restaurant à proposer du caviar frais et prélevé 24 heures plus tôt.

En 1924, le fameux restaurant à l'angle de l'avenue Victor Hugo et de la rue Traktir ouvrit ses portes. Aujourd'hui il est inscrit au titre des monuments historiques.e
En 1925, à la suite du décès d'Emile Prunier, Simone Prunier-Barnagaud, sa fille, prend les rênes de l'entreprise familiale. Elle sera à l'origine de la dimension internationale incontestée de la marque.

1988 est l'année pendant laquelle le groupe est cédé à des investisseurs japonais qui le vendront à Pierre Bergé en 1994.
Pierre Bergé, déjà propriétaire d'un élevage d'esturgeon en Dordogne, voit cette acquisition comme le prolongement de cette activité noble de pisciculture. Attaché depuis de longues années à la maison Prunier, il avait notamment participé à la demande d'inscription à l'inventaire des Monuments Historiques du restaurant, obtenue le 11 Juillet 1989.

Le groupe Caviar House & Prunier

L'association de Caviar House et de la maison Prunier donne naissance au groupe Caviar House & Prunier. S'en suivra l'ouverture, en 2006, de l'espace de vente à la Madeleine où vous pouvez acheter au rez de chaussée les caviars frais et le saumon Balik et autres produits luxueux. A l'étage se situe le café Prunier, pour vos déjeuners et dîners exceptionnels. La Terrasse avenue Victor Hugo sera inaugurée en 2009.

La production actuelle est située à Montpon en Dordogne, des accords avec d'autres producteurs leur pemettent de vous proposer des crus constants et irréprochables.

Le caviar Prunier : l'excellence Française

Le caviar  est principalement issu de la manufacture Prunier. Différents crus sont proposés. Selon l'affinage et la teneur en sel le goût sera différent.
Le plus connu est le Tradition, il est toujours préparé selon la méthode  Alexender Scott. Son goût de noisette le rend singulier et inimitable. Vous pouvez le retrouver sur cette page.
Le Paris est un caviar frais et préparé avec peu de sel. Il est à consommer rapidement après la mise en boîte. Les œufs conservent leur teneur en huile et lui assure un arôme particulier, un cru à découvrir. Disponible selon arrivage, il nous est difficile de vous le proposer.

Le Saint James a été élaboré en 1932 pour l'ouverture du restaurant Saint James à Londres. Aujourd’hui sa préparation est toujours identique et doit attendre deux mois de maturation avant d'être proposé à la vente. Sa teneur en sel est faible et il est préparé avec du borax. Le goût qui était recherché à l'époque correspondait au goût de la clientèle anglaise qui fréquentait le restaurant de Londres. Il est disponible sur cette page.

Le dernier cru est l'Héritage. C’est certainement le plus emblématique de l'histoire du Caviar Prunier et de la famille. En effet, il représente uniquement 8 à 10 % de la production, il est composé de grains de grosse taille et de couleur claire. Préparé selon la méthode perse, la légende veut qu'il fut rarement disponible au restaurant. Emile Prunier le gardait pour sa consommation personnelle. Un cru à découvrir pour les érudits.

Nous sommes heureux de vous proposer les produits de la marque Prunier, qui représent le luxe et la perfection.